Logo top
just fontaine
Bet and Win .com
Bet and Win
Le 5/07/2006

A la Hitchcock par Just Fontaine

On se doutait bien que le 4-4-2 allemand et le 4-4-1-1 de l’Italie déboucheraient sur une rencontre cadenassée derrière où les défenses en surnombre prendraient le dessus sur les deux attaquants allemands et l’attaquant et demi italien (Toni et Totti).

Soulignons en premier lieu l’arbitrage intelligent de Monsieur Archundia qui fut aidé par le bon esprit des deux équipes.

En première mi-temps, l’Italie, par ses arrières latéraux Grosso et Zambrotta, se montra plus massive et se procura le plus grand nombre d’occasions. Grosso, le joueur de Palerme, découverte de Lippi, se permit même un petit pont sur l’arrière droit allemand avant de déclencher un contre repris par Toni mais contré par Mertesacker. L’arrière gauche italien réalisa un autre petit pont, cette fois-ci sur l’arrière gauche allemand, qui fit un croc en jambe débouchant sur un coup franc dangereux pour l’Italie.

Pirlo menait le jeu à sa guise avec Gattuso, le Makelelé italien, et Totti qui jouait juste et dont la classe laisse à penser qu’il pourrait être l’homme de la finale.

Pirlo perdit un seul ballon dans cette première mi-temps… mais cela suffit pour procurer l’occasion la plus nette à Schneider après un bon enchaînement de Klose sur la droite. Schneider tira très fort au-dessus de la cage de Buffon.

L’Allemagne éleva le rythme en seconde mi-temps et dès lors les occasions se succédèrent des deux côtés avec des arrêts impeccables des deux gardiens.

Les deux entraîneurs procédèrent à des changements (Borowski par Schweinsteiger pour l’Allemagne. Toni par Gilardino pour l’Italie). Puis Klinsmann fit alors rentrer Odonkor à la place de Schneider qui avait beaucoup donné jusque là.

Pour les prolongations, Lippi, craignant la série de tirs aux buts, fit entrer un attaquant Iaquinta à la place de son milieu droit Camoranesi. A la 104ème minute, il fera de nouveau appel à un attaquant en remplaçant Perrotta par Del Piero.

Cela s’avéra judicieux sur la fin du match car ne l’oublions pas : l’Allemagne a joué des prolongations contre l’Argentine et elle risquait de le payer physiquement.

Et en effet, le début de la prolongation vit l’Italie se procurer deux très bonnes occasions en 1 minute par Gilardino puis Zambrotta (deux transversales).

Malgré deux occasions nettes de Podolski, l’Italie poussa sur la fin du match pour éviter la séance de tirs aux buts, toujours favorable aux Allemands.

Sur un nouveau corner et un mauvais renvoi de la défense teutonne, Pirlo délivra une passe croisée à l’aveugle (pas si aveugle que ça) à Grosso, notre arrière gauche transformé en ailier droit (on se demande pourquoi ?) qui, de son pied gauche, envoya un tir brossé qui atterrit dans le coin gauche du but allemand. Lehman, masqué par Ballack, ne put rien faire.

C’est la 119ème miunute du match et le sort du match est joué.  Del Piero marque un deuxième but après une belle combinaison avec Gilardino d’un tir brossé du droit (sa spécialité).

Deux buts en deux minutes, c’est dur pour les Allemands, mais on ne peut pas dire que la victoire italienne ne soit pas méritée.

Vous connaissez mon dada sur la fraîcheur des cadres… eh bien , Ballack, le patron de la Manschaft n’a plus rien à voir avec le Ballack qui avait survolé de toute sa classe le match France-Allemagne au Stade de France il y a quelques mois.

Au contraire, dans l’équipe d’Italie, Buffon n’a été battu qu’une seule fois, mais par un de ses co-équipiers, Zaccardo. Cannavaro n’a pas perdu un seul de ses duels en 6 matchs. Grosso, à gauche, est la révélation de ce mondial à ce poste. Pirlo a retrouvé toutes ses qualités d’organisateur et de passeur qu’il avait perdues dans une fin de saison éprouvante avec le Milan AC. Gattuso toujours aussi généreux et mordant n’a commis que deux fautes dans ce match, ce qui démontre une forme physique au top. Totti monte en puissance et se montre toujours dangereux par ses tirs et ses passes imprévisibles….

Bref, cette équipe sera un adversaire de tout premier ordre pour l’équipe qui sortira victorieuse de la demi-finale de ce soir…

Just Fontaine.

 TrackBacks

TrackBack URL pour cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83420a17053ef00d8352f856353ef

Blogs qui font référence à :A la Hitchcock: